Le mystère de la déclaration de patrimoine de Manuel Valls : son appartement parisien de 44 m² ferait plutôt 210 m²

Enquete · 12 nov. 2014 à 13:51 · Commentaires 0

Manuel Valls et Anne Gravoin

Officiellement, Manuel Valls habite un deux pièces de 44 mètres carrés. C'est en tout cas ce qu'il a déclaré à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP). En réalité, selon une enquête de Charlie Hebdo, l'appartement du premier ministre ferait plutôt entre 210 et 250 m². Une différence de taille. Pourtant, Valls n'a pas menti dans sa déclaration de patrimoine. Car 99% de la SCI qui détient l'appartement appartient... à sa femme.

Déclaration de patrimoine : l'appartement parisien fait 44 m²

Selon la déclaration de patrimoine, transmise à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), Manuel Valls possède deux biens immobiliers : un appartement de 88 m² acheté en 2006 à Evry et un appartement de 44 m² acquis à Paris en 2010 pour 315 000 euros. Ce qui faisait dire au Figaro, vu les emprunts de Valls pour acquérir ses biens, que c'était "un ministre endetté sans réel patrimoine".

99% de la SCI Homère est détenue par sa femme

La déclaration de Manuel Valls est dans les clous. Il a bien déclaré les biens dont il est propriétaire. Seulement l'appartement de 44 m² est détenue par une société civile immobilière (SCI) dont Manuel Valls ne possède que 1%. Les 99% de la SCI appartiennent à sa femme, Anne Gravoin. Mariés sous le régime de la séparation des biens, la déclaration de patrimoine de Manuel Valls est donc parfaitement légale.

L'appartement de 44 m² ferait 210-250 m²

Selon le cadastre, consulté par Charlie Hebdo, la SCI Homère détient deux lots d'un immeuble dans le XIe arrondissement. "Il s'agit d'un WC donnant sur l'escalier et d'un petit appart de deux pièces au premier étage, comprenant entrée, séjour, chambre, cuisine et salle d'eau avec cabinets", explique l'hebdomadaire. Rien d'anormal. Sauf que "Manuel Valls ne vit pas dans un deux-pièces de 44 m2", assure Charlie Hebdo. Car selon le cadastre, l'appartement en question correspond à 16 lots de copropriété, avec deux caves. Deux lots sont au nom de Valls, les 14 autres au nom de sa femme. Ces lots réunis "permettent de regrouper pas moins de 7 pièces de séjour, 4 chambres, 5 salles d'eau ou salles de bains, ainsi que 5 cuisines et 2 terrasses. Sans parler de 6 locaux, entiers ou partiels, au rez-de-chaussée", détaillent Charlie Hebdo. Lequel suppose que "les cuisines ou les salles de bains en surnombre ont été transformées en chambres". Et le journal de conclure : "selon nos calculs, la surface totale des lieux se situe entre 210 et 250 m2. Soit, à quelque 8 000 euros du mètre carré (le bas de la fourchette...), un prix total s'élevant de 1,68 million à 2 millions d'euros".

Tout est légal : la déclaration de patrimoine ne concerne pas les conjoints

Contactée par Charlie Hebdo, la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique rappelle qu'elle est chargée de contrôler le "patrimoine personnel" et pas leurs "conditions de vie". En clair, "la loi a clairement exclu les biens des conjoints". Sauf que vivre dans un appartement de 44 m² ou dans un appartement de 210 m², ce n'est pas tout à fait la même chose en terme d'images. "Mais les textes n'avaient pas prévu les talents de communicant de certains ministres", ironise Charlie Hebdo.


*** Sources
- "Valls, un ministre endetté sans réel patrimoine", Lefigaro.fr, 28.06.2014
- Laurent Léger, "Transparence : le tour de passe-passe de Valls", Charlie Hebdo n°1163, 01.10.2014

Patrimoine Valls - Charlie Hebdo



_____________________________________________________

Patrimoine de Manuel Valls

>> Déclaration de patrimoine : les comptes bancaires de Manuel Valls sont quasiment vides

Le patrimoine de Sarkozy

>> Le patrimoine de Nicolas Sarkozy a augmenté de plus de 600 000 euros entre 2007 et 2012

Patrimoine de Hollande en 2012

>> Le patrimoine de François Hollande n'est plus soumis à l'ISF... grâce à Nicolas Sarkozy

Fortune de Jacques Chirac

>> Déclaration de patrimoine : Jacques Chirac plus pauvre en 2007 qu'en 2002

Commentaires