Selon Mediapart, Ziad Takieddine doit plus de 12 millions d'euros au fisc

Enquete · 11 août 2014 à 09:16 · Commentaires 0

Takieddine - Mediapart

Record à battre. Selon Mediapart, "l'homme d'affaires Ziad Takieddine, personnage clé du volet financier de l'affaire Karachi ou de celle des financements libyens de Nicolas Sarkozy, doit à ce jour 12 084 232 euros au Trésor public". Plus de 12 millions d'euros ? Oui, car rien que pour la seule année 2007, le fisc a estimé que la valeur du patrimoine de l'homme d'affaires atteignait près de 59 millions d'euros. Mais grâce à des montages offshore, il n'a rien déclaré au fisc pendant des années.

Bientôt jugé dans le volet financier de l'affaire Karachi

Takieddine ? C'est un homme d'affaires, ancien proche de Jean-François Copé et Brice Hortefeux. Il est renvoyé devant le tribunal correctionnel de Paris dans le volet financier de l'affaire Karachi, "pour avoir participé à un système de détournements de fonds sur les ventes d'armes du gouvernement français au profit des balladuriens entre 1993 et 1995", rappelle Mediapart. Le procès devrait avoir lieu en 2015 : "on retrouvera également sur le banc des prévenus les doublures de l'ancien premier ministre Édouard Balladur (par l'entremise de Nicolas Bazire) et des anciens ministres François Léotard et Nicolas Sarkozy (par celles de Renaud Donnedieu de Vabres et Thierry Gaubert)".

Takieddine a fait fortune grâce au vente d'armes. Dans leur ordonnance de renvoi, les magistrats Renaud Van Ruymbeke et Roger Le Loire relèvent qu'il "a organisé son insolvabilité depuis 1995, époque à laquelle il a perçu d'importantes commissions sur des ventes d'armes en Arabie Saoudite et au Pakistan. Non seulement, il a frauduleusement masqué ses véritables revenus à l'administration fiscale, mais, en outre, il s'est constitué un patrimoine immobilier sans jamais apparaître propriétaire. Les biens étaient acquis à travers une cascade de sociétés".

Mediapart n'hésite pas à parler de "hold-up du gouvernement Balladur sur les ventes d'armes". Car pour devoir plus de 12 millions d'euros au fisc, cela signifie qu'on possède une petite fortune. Le site d'information précise ainsi que "Ziad Takieddine a tout eu, tout connu : des villas, des hôtels particuliers, des bateaux, des voitures de collection, de l'argent à profusion et une influence grandissante dans les couloirs de la République, au point d'être devenu sous la présidence de Nicolas Sarkozy une sorte de chef de la diplomatie parallèle de la France avec les régimes autoritaires de la Libye de Mouammar Kadhafi ou de la Syrie de Bachar el-Assad".


*** Source
- Fabrice Arfi, "Ziad Takieddine doit plus de 12 millions d'euros au fisc", Mediapart, 08.08.2014

Commentaires