Pôle emploi a dépensé 53 773 euros dans un cocktail dînatoire pour ses cadres et ses salariés

Enquete · 25 fév. 2013 à 06:50 · Commentaires 0

Pole emploi cocktail

Les chômeurs seront contents d'apprendre que l'année sera bonne. Du moins, ce sont les souhaits de Pôle emploi qui a mis le paquet... pour souhaiter la bonne année à ses cadres. Selon le site Mediapart, "la direction générale de Pôle emploi a dépensé plus de 75 000 euros (hors taxes) pour ses vœux de fin janvier". Avec une facture de traiteur particulièrement (trop) salée : "53 773 euros nets pour un cocktail dînatoire servi à 900 invités (notamment des cadres de la direction générale de Pôle emploi basée à Paris), soit tout de même 60 euros de vins et petits fours par personne, alors que certaines administrations ont supprimé leur cérémonie cette année pour réaliser des économies", s'étonne Mediapart.

Du côté de la direction de la communication de Pôle emploi, on précise que cette facture est moins élevée de 4000 euros par rapport à l'an dernier. Ouf ! Pas sûr pour autant de faire passer la pilule car les dépenses paraissent indécentes. Pôle emploi a par exemple fait appel à un traiteur qui se présente comme "créateur de réception" et revendique "une clientèle de prestige". Des bus ont également été mobilisés pour transporter le personnel parisien vers le lieu de réception alors que le métro était... à 200 mètres de la salle.

Suggestion d'éléments de langage à la direction pour l'an prochain : "Pôle emploi a massivement investi dans la formation des traiteurs et des chauffeurs de bus". Ça passera beaucoup mieux.


*** Source
- Mathilde Mathieu, "Pôle emploi : des petits fours qui passent mal", Mediapart, 22.02.2013

Pole emploi, facture de Mediapart


_____________________________________________________

logo-500000.jpg

>> Pôle Emploi : un logo à 500 000 euros et une organisation interne à 16 millions d'euros

Allocation des députés au chômage

>> L'allocation chômage spécifique pour les députés non réélus : un coût de 630 000 euros en 2007

Réception à l'Elysée

>> A l'Elysée, une réception avec buffet pour remettre la légion d'honneur coûte 10 000 euros

cocktails et politique

>> En 2008, l'UMP utilisait l'argent de la formation des élus pour financer banquets et cocktails

Commentaires