Législatives 2012 : Christine Lagarde et Eric Besson ont un parachutage doré

Brèves · 14 avr. 2011 à 07:55

Besson et Lagarde députés en 2012

Tous aux abris. Alors que Nicolas Sarkozy est au plus bas dans les sondages, qu'une défaite à la présidentielle entraînerait le naufrage du navire UMP aux législatives, certains ont déjà trouvé leur parachutage doré. C'est le cas de la ministre de l'économie, Christine Lagarde, et du ministre de l'industrie, Eric Besson.


La réforme constitutionnelle de 2008 a créé des nouveaux postes : les députés des Français de l'étranger. Pour les 1,5 million de Français qui vivent hors des frontières, il s'agit d'élire un député référent. Dès 2012, il y aura donc 11 députés dans des circonscriptions à l'étranger réparties par grande zone géographique : député Amérique du Nord, Europe de l'Est, Asie-Australie, etc. Lors de la campagne présidentielle de 2007, Nicolas Sarkozy était arrivé largement en tête dans neuf des onze secteurs. Autant dire que ces nouvelles circonscriptions constituent pour les candidats de l'UMP un passeport assuré pour l'Assemblée nationale.



Lagarde et Besson ont donc sauté sur l'occasion et viennent d'obtenir l'investiture de l'UMP. Pourquoi ont-ils postulé ? Lemonde.fr explique qu'en tant qu'élue d'opposition du 12ème arrondissement de Paris, elle "n'a pas souhaité se présenter dans la circonscription correspondante. Il est probable que la cinglante défaite en 2007, dans cette circonscription, d'Arno Klarsfeld – proche du couple présidentiel – face à la socialiste Sandrine Mazetier, a conduit la ministre à faire un choix beaucoup plus sûr". Lagade a donc obtenu son parachutage doré : l'UMP vient de l'investir candidate pour l'Amérique du Nord.

Même démarche pour Eric Besson : "L'ancien député socialiste de la Drôme, ex-ministre de l'immigration sarkozyste, ne repartira pas en campagne dans le sud de la France raconte Lemonde.fr. L'actuel ministre de l'industrie, en changeant d'étiquette politique, a choisi de porter les couleurs de l'UMP dans le sud de l'Europe. Il sera donc investi candidat pour la péninsule ibérique (Espagne et Portugal)".

Lagarde et Besson étaient quasiment certains de ne pas être élus dans leur circonscription d'origine. Grâce à l'investiture en Amérique du Nord et dans la péninsule ibérique, ils sont assurés d'être élus député en 2012. Un beau parachutage doré pour ces responsables de l'économie et de l'industrie.


Source : Eric Nunès, "Lagarde et Besson s'assurent un mandat de député", Lemonde.fr, 13 avril 2011



>> La ministre de l'Economie gagnait 800 000 dollars par an quand elle travaillait à Chicago

Lagarde à Chicago



>> Quand Besson et Hortefeux s'affrontaient à la télévision à propos de la politique sécuritaire de Sarkozy

Besson contre Hortefeux



>> Anciens élus, anciens collaborateurs : la pratique coûteuse du replacement

Recasage

Commentaires