Intoxication alimentaire à Matignon : Bakchich Hebdo ne digère pas la reprise du Canard enchaîné

Enquete · 12 nov. 2009 à 07:43

Bakchich et le Canard enchaîné

Près d'une centaine de collaborateurs de François Fillon ont eu une intoxication alimentaire. Une information étonnante (mais non capitale) quand on sait que le Premier ministre a remplacé le chef cuisinier de Matignon par un chef étoilé.


L'information, mitonnée par Bakchich Hebdo la semaine dernière, passe pour du réchauffé aujourd'hui. Mais pas pour le Canard qui l'a resservi à ses lecteurs sans mentionner le nom de son concurrent...

A la Une de Bakchich Hebdo : Intoxication à Matignon

La semaine dernière, Bakchich Hebdo a révélé que des collaborateurs de François Fillon avaient été intoxiqués après un repas au restaurant de Matignon : "Le mercredi 21 octobre, une petite centaine de collaborateurs de l'hôtel de Matignon, où siège François Fillon le « collaborateur » de Nicolas Sarkozy, étaient absents. En grève ? Non, mais souffrant tous d'une sérieuse intoxication alimentaire.
La veille, au restaurant d'entreprise de cet hôtel de la République (réputé pour la qualité de sa table et de sa cave) ces valeureux fonctionnaires avaient dégusté un riche, voire très riche cassoulet, mitonné par Christophe Langrée, le Vatel des lieux"
.

Bakchich Hebdo

Le Canard reprend l'info mais ne cite pas Bakchich

Aujourd'hui, le Canard enchaîné a repris l'information sous le titre "La grosse intox de Matignon" en précisant que le cassoulet avait été cuisiné 24 heures avant. La belle affaire. Sauf que le Canard n'a pas mentionné que l'information était sortie dans Bakchich Hebdo la semaine précédente.

Canard enchaîné, intox à Matignon

... qui s'en agace sur son site internet

Bakchich n'a pas vraiment apprécié : "Qu'elle n'est pas notre surprise de voir notre si confraternel confrère, Le Canard Enchaîné, reprendre, avec une semaine de retard, notre capitale et médicale révélation. Certes nous sommes très flattés d'être sélectionnés comme une source crédible, aux yeux des maîtres du plus grand journal de tous les temps (même de pluie), mais nous aurions apprécié que nos chers amis respectent la stricte observance déontologique, celle de citer Bakchich Hebdo". Et le site internet de parler de pillage.

Bakchich s'agace



Le Canard enchaîné n'avait sans doute pas envie de faire de la publicité à son concurrent du mercredi. Pourtant, les deux hebdomadaires ne boxent pas dans la même catégorie : le Canard vend près de 500 000 exemplaires par semaine contre à peine 20 000 pour Bakchich Hebdo qui a d'ailleurs été placé en redressement judiciaire.

*** Liens

Cuisine & Politique
- Documentaire : Les affamés du pouvoir
- Restauration : le self-service gratuit des ministères
- L'UMP utilise l'argent de la formation des élus pour financer banquets et cocktails

BONUS : Quand le président du Sénat chasse son propre déjeuner en forêt de Rambouillet

Gérard Larcher chasse

______________________________________________
Quiz : Combien coûte une réception avec buffet à l'Elysée ?

Commentaires