Bertrand Delanoë, candidat en 2008 et en 2012 ?

Enquete · 4 sep. 2007 à 15:21

Delanoe, candidat

Bertrand Delanoë a officialisé sa candidature à la mairie de Paris pour les élections municipales organisées en mars 2008. Dans une interview au Parisien, l'actuel maire de Paris a confirmé qu'il briguerait un deuxième mandat. Après une université d'été à La Rochelle où il a été ovationné par les militants, Bertrand Delanoë confirme donc ses ambitions locales mais pourraient ne pas s'arrêter là. Il n'exclut pas une candidature à l'élection présidentielle de 2012.

Revue de presse du mardi 04 septembre 2007

Toute la presse revient sur la candidature de Bertrand Delanoë à la mairie de Paris en 2008. Le Figaro titre sobrement : "Bertrand Delanoë candidat à la mairie de Paris". Mais Le Monde croit en savoir un peu plus : "Candidat à Paris, Bertrand Delanoë vise aussi la tête du Parti socialiste".

Le maire de Paris brigue un deuxième mandat

Longtemps, Bertrand Delanoë a tenté de maintenir un faux suspense sur sa candidature à la mairie de Paris. Mais l'actuel locataire de l'hôtel de ville a dévoilé ses ambitions en annonçant qu'il briguerait un deuxième mandat : "Ce n'est pas une décision qui va de soi, après un mandat qui de sept ans. Mais si j'ai décidé de m'engager à nouveau, c'est pour impulser une dynamique nouvelle. Mon projet consiste, avec les Parisiens, avec une équipe, à donner un temps d'avance à Paris" a-t-il déclaré au Parisien.

Favori des sondages, Bertrand Delanoë peut s'appuyer sur un bon bilan

Bertrand Delanoë part favori face à la candidate UMP, François De Panafieu. Non seulement cette dernière ne fait pas l'unanimité dans son camp, mais elle n'a présenté pour l'instant un projet alternatif crédible. De son côté, l'actuel maire de Paris peut mettre en avant un bilan positif des sept années de son mandat. Après des débuts difficiles liés à l'installation des couloirs de bus et les embouteillages que cela a entraînés, Bertrand Delanoë peut se vanter d'un certain nombre de réussites : le Tramway, Paris Plages, Vélib. En outre, grâce à la diminution de la circulation automobile, les émissions de gaz à effet de serre ont diminué de 9% pendant son mandat.

Son projet pour 2008 : donner un temps d'avance à Paris

Le slogan de sa campagne est déjà trouvé : "Un temps d'avance pour Paris". Le maire de Paris veut aller encore plus loin dans la modernisation de la capitale, notamment en termes d'infrastructures et de respect des normes pour la protection de l'environnement. Ainsi, il promet d'atteindre une baisse de 25% des émissions de gaz à effet de serre au cours de son deuxième mandat. Sur la question du logement, il propose d'accélérer la construction d'Habitation à Loyer Modéré (HLM) pour arriver au 20% de HLM réglementaire dès 2014.

Les autres challengers : Denis Baupin (verts) et Marielle de Sarnez (MoDem)

Les Verts, qui font partie de la majorité municipale, devraient présenter leur propre candidat au premier tour de l'élection en la personne de Denis Baupin. Le MoDem de François Bayrou devrait présenter Marielle de Sarnez. Selon toute vraisemblance, ces deux candidats sont susceptibles de s'allier à Bertrand Delanoë au second tour contre la candidate UMP, François Panafieu. Mais le candidat socialiste se montre prudent. Il souhaite nouer des alliances avant le second tour pour éviter les attaques personnelles et s'assurer qu'il n'y aura pas de surenchère de la part des Verts pour leur ralliement.

Vers une candidature en 2012 ?

Sa probable victoire aux municipales de 2008 pourrait constituer un véritable tremplin pour Bertrand Delanoë, qui n'exclut pas de se présenter à l'élection présidentielle de 2012. Agé de seulement 57 ans, le maire de Paris a reçu un très bon accueil de la part des militants socialistes présents lors de l'Université d'été du PS. Au cours de ses multiples interventions, il s'est présenté comme un militant de base, adhérant depuis 35 ans, et désireux de se présenter au poste de Premier secrétaire au printemps 2008. Dans ce cas de figure, il devra affronter Ségolène Royal. Quant à l'élection présidentielle de 2012, Bertrand Delanoë a du mal à cacher ses ambitions : «Je ne suis candidat à rien et je peux être candidat à des choses" a-t-il déclaré.

*** Liens

- Municipales à Paris : Delanoë favori, Panafieu critiquée
- Velib à Paris, un succès politique pour Delanoë
- Les livres politiques contre Ségolène Royal s'accumulent
- François Hollande fait le bilan de l'Université d'été du PS

Commentaires