Revue de presse du 2 juillet 2007 : Daniel Cohn-Bendit veut renouveler l'écologie politique

Enquete · 2 juil. 2007 à 09:03

Daniel Cohn-Bendit

Depuis 20 ans, l'écologie politique s'est construite plutôt à gauche. Mais l'histoire retiendra que c'est dans un gouvernement de droite qu'un grand ministère de l'écologie et du développement durable, dont le ministre est numéro 2 du gouvernement, a été créé. Alors que les thématiques sur la protection de l'environnement triomphent dans les médias et dans la société, l'écologie politique de gauche est en crise. Avec seulement 1,57% au premier tour de l'élection présidentielle, Dominique Voynet n'a pu empêcher le déclin des Verts, paralysés notamment par une organisation politique au fonctionnement archaïque. Depuis l'élection présidentielle, les initiatives se multiplient pour tenter de refonder l'écologie politique.

Les titres de la presse

La presse revient aujourd'hui sur l'initiative de Daniel Cohn-Bendit qui a réuni environ 200 personnes à Tours, avec parmi eux quelques responsables politiques. "Daniel Cohn-Bendit veut refonder l'écologie politique et les Verts" (Le Monde). Lors de ce rassemblement, il a créé une association "Horizons écologie" pour ouvrir les discussions de fond sur la crise que traverse l'écologie politique de gauche, et surtout les Verts. Libération résume l'objectif de cette démarche sous le titre : "Dépasser les Verts, nouvel horizon de Cohn-Bendit".

Objectif : s'affranchir des Verts

Daniel Cohn-Bendit veut permettre à l'écologie politique de rebondir en s'affranchissant de la lourdeur administrative de l'appareil politique des Verts. Si la refondation de l'écologie ne peut se faire sans les Verts, elle ne peut également se faire uniquement avec eux. Les derniers résultats électoraux ont montré les limites de ce parti écologiste, qui ne compte que 8000 adhérents et qui fonctionne comme un petit groupuscule.

Large alliance entre écologistes, socialistes et centristes

L'actuel député européen Verts entend notamment sortir l'écologie politique de son isolement en discutant avec les socialistes mais aussi les centristes du MoDem de Bayrou. En voyant large, Daniel Cohn-Bendit aimerait pouvoir réunir tous les écologistes, des Verts à Génération Ecologie en passant par le Mouvement écologique Indépendant. Si cette tâche s'annonce ardue, le plan de bataille est déjà prêt. Fin Août, Daniel Cohn-Bendit se rendra à l'université d'été des Verts à Quimper, puis il lancera des comités locaux dans toutes les villes de France pour structurer son association et organiser des débats. Enfin, en septembre, les statuts d'une nouvelle organisation politique devraient être rédigés, celle-ci pourrait s'appeler "Les écologistes".

Préparer les Européennes de 2009

Avec cette initiative, Daniel Cohn-Bendit cherche, sans l'avouer ouvertement, à contourner les Verts pour constituer une nouvelle force politique qui rassemblerait tous les écologistes (Dominique Voynet, Yves Cochet étaient présents) en vue des élections européennes de 2009. L'ancien leader de mai 1968 viserait notamment le poste de vice-président du parlement européen.

*** Liens

Encyclopédie
- Qu'est-ce que le Pacte écologique ?
- Qu'est-ce que le "Grenelle" de l'environnement ?
- Europe : histoire du traité de Rome
- Les événements de mai 1968

Actualités
- Jean-Louis Borloo, nouveau ministre d'Etat de l'écologie et du développement durable
- Les Verts, une espèce en voie de disparition
- La stratégie de campagne de Dominique Voynet
- Présidentielle : Noël Mamère s'attendait à une gifle monumentale pour les Verts
- Dominique Voynet a remis de l'écologie dans la campagne

Vidéos en ligne
- Ripostes : L'écologie politique (France 5)
- Les politiques possibles face au changement climatique
- Nicolas Hulot renonce à se présenter à l'élection présidentielle
- ]L'écologie dans la campagne : Ségolène Royal face à Nicolas Hulot

Commentaires