Conséquences des mesures fiscales de Macron : + 1 730 euros pour les 5% les plus riches, et - 60 euros pour les 5% les moins riches (chiffres OFCE)

Brèves · 19 jan. 2018 à 12:38 · Commentaires 0

Macron fiscalité taxe d'habitation

Macron, président des riches ? Tout le monde le dit, il manquait juste des chiffres fiables, analysés par un organisme indépendant. Selon l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), ce sont bien les ménages les plus riches qui vont bénéficier de gains de pouvoir d'achat en 2018 alors que les ménages les plus pauvres vont perdre du pouvoir d'achat (la revalorisation des minima sociaux ne compensera pas la hausse de la fiscalité indirecte, notamment la hausse des taxes sur le tabac et les carburants).

Concrètement, d'après les chiffres de l'OFCE, relayés par Le Canard enchaîné, "les 5% de Français les plus modestes subiront une baisse de 0,6% de leur pouvoir d'achat cette année (soit - 60 euros par ménage), tandis que les 5% les plus riches verront le leur augmenter de 1,6% (+ 1 730 euros par ménage)". Pire : "A eux seuls, les 5% de ménages les plus aisés capteraient 42% des gains à la fin 2019", d'après l'étude.

Quant aux classes moyennes supérieures, l'abattement de la taxe d'habitation ne compensera pas la hausse de la CSG et de la fiscalité indirecte (encore le tabac et le carburant). Résultat ? Cette CSP devrait voir son pouvoir d'achat diminuer de 490 euros par an et par ménage. C'est aussi ça le nouveau monde de Macron...


*** Source
- "Macron, combien de dividendes ?", Le Canard enchaîné n°5073, 17.01.2018

Macron dividendes Canard enchaîné



_____________________________________________________

Politique.net, making of 11

>> Où sont passés les 900 millions d'euros de Macron ?

Macron président

>> L'Elysée a dépensé 26 000 euros en seulement trois mois pour le maquillage d'Emmanuel Macron

Cars Macron

>> Le fiasco des cars Macron : les bus voyagent quasiment à vide

Emmanuel Macron millionnaire

>> Emmanuel Macron a gagné 2,4 millions d'euros avant de devenir ministre de l'Economie

Commentaires