Le fiasco des cars Macron : les bus voyagent quasiment à vide (et seulement 2 000 emplois ont été créés sur les 22 000 embauches promises)

Brèves · 21 août 2017 à 11:00 · Commentaires 0

Cars Macron

C'est un véritable fiasco. Alors que la mesure était censée illustrer le dynamisme de la nouvelle économie, portée par Emmanuel Macron lorsqu'il était ministre sous Hollande, la libéralisation du transport de bus s'avère une catastrophe. Selon des chiffres publiés par Le Canard enchaîné, 2 000 emplois ont été créés dans le secteur alors que le gouvernement promettait, au moment du vote de la loi en août 2015, près de 22 000 embauches.


Pire : au dernier trimestre 2016, l'Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières (Arafer) assure que le nombre de voyageurs a baissé de 22% et que les bus Macron voyagent au deux tiers vides. Résultat : "sur les trois derniers mois de 2016, les transporteurs ont dû augmenter leurs tarifs de 17%", écrit Le Canard. Et l'année 2017 promet d'être tout aussi mauvaise. La SNCF, qui avait investi dans le secteur en créant le service Ouibus, a déjà fermé son antenne de Lyon.


*** Source
- Alain Guédé, "Les cars Macron de la SNCF déraillent", Le Canard enchaîné n°5042, 14.06.2017

Cars Macron déraillent



_____________________________________________________

Macron président

>> Le nouveau monde selon Macron : tranchant et exceptionnel (surtout avec une raquette de tennis)

Macron démissionne

>> Selon Le Canard enchaîné, Macron aurait accordé 900 millions d'euros de baisse d'impôts aux cadres du CAC 40

Commentaires