RSA, SMIC et aides sociales : gagne-t-on autant sans travailler ?

Intox · 1er sep. 2016 à 16:43 · Commentaires 0

Assités qui ruinent la France

Le discours sur l'assistanat est bien rodé. Et un argument massue est systématiquement avancé : les familles vivant du RSA gagneraient autant que les familles vivant du SMIC. En clair, à quoi bon travailler puisque les chômeurs gagneraient autant avec le RSA qu'un travailleur payé au SMIC ? Le magazine de droite, Valeurs Actuelles, a voulu faire cette démonstration en affirmant qu'une famille au RSA gagnait presque autant qu'une famille au SMIC : en tenant compte de toutes les aides sociales, un couple avec deux enfants ne gagnerait "que" 150 euros de plus en étant rémunéré au SMIC, par rapport à un couple qui ne travaille pas et touche le RSA. Sauf qu'après vérification, ces chiffres sont faux, comme l'a démontré Libération.

Transports en commun : quasiment les mêmes aides

Selon Valeurs Actuelles, le couple au RSA bénéficierait de 292 euros de transport gratuit (l'équivalent de quatre forfaits Navigo à 73 euros chacun) alors qu'un couple au SMIC n'aurait aucune aide. Un calcul simple... et totalement faux. D'abord parce que les enfants bénéficient en Ile-de-France de tarifs réduits (la carte Imagine R coûte 37,10 euros par mois contre 73 euros pour le Navigo). De même, les adultes qui travaillent ne payent que la moitié du pass navigo (l'autre moitié étant à la charge de l'employeur). Le chiffre de 292 euros de coup de pouce est donc totalement faux.

Mais surtout, Valeurs actuelles sous-entend qu'un couple étant au SMIC ne bénéficie d'aucune aide. Ce qui est faux : "avec un Smic pour deux adultes et deux enfants, la famille est éligible à la CMU-C 1, et bénéficie également à ce titre de la tarification solidarité transport du Stif. Cette réduction se traduit par une économie de 75 % sur les forfaits transports, via un forfait mensuel navigo solidarité", explique Libé. Au total, le couple au SMIC ne paiera que 73 euros de transport par mois. Conclusion, pour les transports, la différence entre un couple au SMIC et un couple au RSA n'est que de 73 euros, et non 292 euros.

Tarifs sociaux, taxe d'habitation : les mêmes aides pour le RSA et le SMIC

D'une manière générale, le discours sur l'assistanat sous-entend que les personnes au SMIC n'ont plus le droit aux aides perçues par ceux qui touchent le RSA. Une affirmation fausse. Par exemple, pour la taxe d'habitation, si la famille au RSA n'en paye pas, la famille au SMIC aura le droit à une aide pour en payer moins. De même, la famille au SMIC bénéficie des tarifs sociaux de l'énergie, tout comme la famille au RSA. Interrogé par Libé, Jean-Christophe Sarrot, d'ATD Quart-Monde, explique que "c'est une erreur classique de considérer que les bénéficiaires du RSA accèdent à des aides sociales qui leur sont réservées à eux seuls. En réalité, bénéficiaires du RSA et travailleurs pauvres au Smic ont souvent accès aux mêmes aides".

Une famille au SMIC gagne 550 euros de plus qu'une famille au RSA

Conclusion de Libé : entre une famille avec deux enfants qui gagne le SMIC, et une famille avec deux enfants qui touche le RSA, la différence de revenu n'est pas de seulement 150 euros comme l'affirme le magazine Valeurs Actuelles, mais elle est bien plus élevée. Un couple payé au SMIC gagne 550 euros de plus qu'un couple bénéficiant du RSA.


*** Sources
- "Les assistés : comment ils ruinent la France", Valeurs Actuelles, 29.08.2016
- Cédric Mathiot, "RSA vs Smic : non, on ne gagne pas autant sans travailler, comme le prétend «Valeurs actuelles»", Libération, 31.08.2016

RSA et SMIC



_____________________________________________________

QUELQUES INTOX...

L'intox de Pécresse

>> Pass navigo en Ile-de-France : les chiffres fantaisistes de Valérie Pécresse à propos du transport de sans-papiers

Aide médicale d'Etat : l'intox de l'UMP

>> Non, les étrangers en situation irrégulière ne sont pas les seuls à bénéficier d'une aide médicale gratuite

Gattaz intox smic

>> La France a le SMIC le plus élevé d'Europe ? Le faux argument du Medef pour obtenir un coup de pouce du gouvernement

Sarkozy Chateaurenard

>> 9 millions de travailleurs auraient perdu 500 euros par mois : l'affirmation grotesque de Sarkozy pour relancer les heures sup

Commentaires