La taxe foncière a augmenté de 21% entre 2008 et 2013

Enquete · 10 nov. 2014 à 13:55 · Commentaires 0

hausse de la taxe foncière

On a failli passer à côté de ce chiffre. Lorsque François Hollande annonce une pause fiscale, avec aucune augmentation d'impôts en 2015, il oublie de préciser que depuis de nombreuses années, l'Etat diminue ses dotations aux collectivités locales. Lesquelles augmentent donc les impôts pour compenser cette baisse. Résultat ? "Entre 2008 et 2013, la taxe foncière a augmenté en moyenne de 21,26 %. Ce sont les départements qui ont eu la main la plus lourde, avec un taux d'imposition qui a grimpé de 24,49 %, devant les communes qui ont alourdi leur part de 18,42 %", explique Le Parisien.


Bonne nouvelle tout de même : selon l'étude de l'Union nationale de la propriété immobilière (UNPI), la hausse n'est que de 1,15 % entre 2013 et 2014. Pas vraiment étonnant : au moment des élections municipales, les élus locaux évitent d'augmenter fortement les impôts. Attention tout de même, les résultats varient selon les villes. Ainsi, parmi celles qui ont le plus augmenté la taxe foncière, on retrouve : Marseille (+5,97 %), Courbevoie (+ 2,37 %) et Créteil (+ 2,15 %).


*** Source
- Séverine Cazes, "La taxe foncière a grimpé de 21 % entre 2008 et 2013", Le Parisien, 15.10.2014

Taxe foncière - Le Parisien



_____________________________________________________

Impôts locaux en France

>> Impôts locaux : quelles sont les villes les plus chères ?

Hausse des impôts après les municipales

>> Les impôts locaux augmentent toujours après les municipales : +87% pour la taxe foncière à Paris entre 2007 et 2013

Indemnités des élus locaux

>> Pourquoi les contribuables versent-ils chaque année la somme record de 1,4 milliard d'euros d'indemnités aux élus locaux ?

Commentaires