Pourquoi les radars automatiques rapportent-ils moins à l'Etat ?

Enquete · 2 sep. 2014 à 06:50 · Commentaires 0

radars-automatiques-2014.jpg

Des radars en perte de vitesse ? Selon Les Echos, "les amendes-radar, dont le gouvernement attendait un produit de 647 millions d'euros en 2013, n'auront rapporté au final «que » 579,3 millions". Un chiffre en baisse par rapport à l'année dernière (620 millions d'euros) alors que le nombre de radars automatiques n'a jamais été aussi élevé.

Deux raisons peuvent expliquer cette baisse : la mobilisation des "bonnets rouges", qui n'ont pas seulement brûlé des portiques écotaxes (130 radars automatiques ont été détruits) et un problème d'organisation interne avec un nouveau prestataire qui a été moins réactif face aux multiples pannes des appareils (avec un taux de disponibilité de 86,5 % pour l'ensemble de l'année contre 92 % depuis 2010). On pourrait aussi considérer que cette baisse est liée à une plus grande prudence des automobilistes, mais aucun chiffre fiable ne peut l'étayer.


Dans tous les cas, c'est une bonne nouvelle pour les conducteurs, pas pour les finances de l'Etat. Qui devra trouver des recettes ailleurs.


*** Source
- Joel Cossardeaux, "Les radars routiers font moins recette", Les Echos, 11.08.2014

Radars automatiques



_____________________________________________________

Les bénéfices des sociétés d'autoroute

>> Les bénéfices record des sociétés d'autoroute : 1,8 milliard d'euros par an

Pierre Fillon

>> La sortie de piste du frère de François Fillon : un bénévole payé 12 337 euros brut par mois ?

Politique et automobile

>> DOSSIER : Les politiques et l'automobile, des dérapages permanents

Commentaires