Baisse du quotient familial : un million de foyers ont payé 500 millions d'euros d'impôts supplémentaires

Enquete · 29 août 2014 à 13:41 · Commentaires 0

Quotient familial 2014

Dans la série, les ménages sont mis à contribution pour réduire le déficit, on a failli passer à côté de cette info : la baisse du quotient familial a touché beaucoup plus de monde que prévu. "Plus d'un million de ménages ont vu leur impôt augmenter en 2013. Ils seront encore plus nombreux en 2014", expliquait Le Parisien cet été.

Pour bien comprendre, il faut revenir au principe du quotient familial. Pour calculer le montant de l'impôt sur le revenu d'un couple, on divise leur revenu par le nombre de part. Le premier enfant donne droit à une demi-part supplémentaire, le deuxième à une autre demi-part et à partir du troisième, chaque enfant compte une part supplémentaire. Et plus il y a de part, moins le foyer paie d'impôt. C'est ce qu'on appelle le "quotient familial". Sauf que l'avantage fiscal est plafonné. Et le gouvernement, afin de réduire le déficit, a baissé cet avantage. Le plafond est "d'abord passé de 2 336 euros à 2 000 euros par demi-part supplémentaire sur les impôts payés en septembre 2013", expliquait Le Parisien. En clair, pour chaque enfant, la déduction fiscale était moins élevée. En septembre 2014, le plafond va baisser encore d'un cran en passant de 2 000 à 1 500 euros.


Résultat : plus d'un million de foyers fiscaux ont payé 554 millions d'euros d'impôts supplémentaires.


*** Source
- Boris Cassel, "Baisse du quotient familial : 1 million de foyers touchés", Le Parisien, 30.07.2014



_____________________________________________________

Impôts locaux en France

>> Impôts locaux : quelles sont les villes les plus chères ?

Impôts à Saint-Martin

>> Antilles françaises : les non-imposables sont désormais tous imposés à Saint-Martin

Valls et la fausse baisse d'impôts

>> Intox sur la baisse d'impôts : Manuel Valls va juste annuler des hausses

Cadeau fiscal de Canal +

>> L'Assemblée nationale vote une baisse d'impôts pour Canal + : 10 millions d'euros de taxe en moins par an

Commentaires