Pour un déjeuner officiel, l'Etat a déménagé 272 pièces du Mobilier national afin de "recréer une ambiance de château au XVIIIe siècle"

Enquete · 24 août 2014 à 12:24 · Commentaires 0

Déjeuner à Bénouville

Rien n'est trop beau pour la reine d'Angleterre. A l'occasion des 70 ans du débarquement, la France a organisé un déjeuner avec les principaux chefs d'Etat au château de Bénouville (Calvados), le 6 juin dernier. Trois mois après ces festivités qui ont bénéficié d'une large couverture médiatique, on en sait un peu plus sur les coulisses. Et il y a de quoi tomber de sa chaise (de style Napoléon) : selon Le Parisien, 272 pièces du Mobilier national ont été déplacées pour ce déjeuner afin de "recréer une ambiance de château au XVIIIe siècle".

Interrogé par le quotidien, l'administrateur général du Mobilier national s'en réjouit : "Créer des décors éphémères, c'est notre métier. Ici, ça n'a duré que quelques heures. Mais des tableaux aux bougies, on essaie que le décor soit parfait. C'est un honneur pour nous de rendre un château vivant, avec une tapisserie XVIIe siècle de Damoiselet, par exemple, qui avait travaillé pour Louis XIV".


Un soin particulier a été apporté aux deux salons dédiés à la reine d'Angleterre, Elisabeth II : "On avait une consigne, que ce soit confortable pour que la reine puisse se reposer. Elle a quand même 88 ans. Pas de fauteuils Louis XVI, trop raide. On a choisi des canapés et fauteuils second Empire", raconte une chargée de mission. Et à la fin de journée, les tapis, meubles et fauteuils ont été rechargés dans les camions pour regagner les réserves du Mobilier national. Si Le Parisien n'indique pas le coût de ce déménagement express, on peut tout de même demander si c'était bien utile de faire tout ça pour recréer une "ambiance XVIIIe". La monarchie n'a-t-elle pas été abolie ?


*** Source
- Yves Jaeglé, "On remeuble Bénouville pour la reine", Le Parisien, 22.08.2014

On remeuble Bénouville pour la reine



_____________________________________________________

Menu dégueulasse Elysée Nicole Bricq

>> Le dîner "dégueulasse" de l'Elysée était servi avec du vin à 1 200 euros la bouteille

Réception à l'Elysée

>> A l'Elysée, une réception avec buffet pour remettre la légion d'honneur coûte 10 000 euros

Cave à vin à l'Elysée

>> En 2014, l'Elysée va dépenser 50 000 euros de vin pour renouveler sa cave

Bercy, frais de bouche

>> Juste avant le remaniement, le ministère de l'Économie a dépensé 754 500 euros en boucherie, charcuterie, fromages...

Commentaires