Les banques françaises ont encore versé près de 2 milliards d'euros de bonus aux traders

Brèves · 20 mai 2011 à 13:38

traders bonus crise

La transparence donne parfois le vertige. Le 1er janvier 2011, une nouvelle directive européenne sur les fonds propres réglementaires et les bonus entrait en vigueur. Son objectif : contraindre les établissements financiers à révéler le montant des bonus versés à leurs collaborateurs ainsi qu'aux principaux dirigeants. Suite à la crise de 2008, les banques avaient promis de réduire fortement les bonus. La directive européenne veille à ce qu'une plus grande transparence soit respectée. Mais qu'en est-il en réalité ?

Les Echos montrent qu'il est difficile d'affirmer que les banques ont tenu compte de cette nouvelle directive. Un point est certain : « les quatre principales banques françaises présentes dans la banque de financement et d'investissement (BFI) ont versé près de 2 milliards d'euros de bonus au titre de l'année 2010, à plus de 8.600 salariés. » Et de détailler le montant moyen des bonus versés par ces banques à leurs salariés en 2010 : BNP Paribas (291 000 euros), la Société Générale (198 000 euros), Natixis (187 000 euros), et le Crédit Agricole (150 000 euros). Le journal économique fournit un tableau comparatif avec l'année 2009. Il apparaît que le montant du bonus aurait baissé pour la Société général (il s'élevait à 232 000 euros) et pour Natixis (142 000 euros), mais il est demeuré stable pour les deux autres banques.

Malgré ce tableau comparatif donné par Les Echos, le ministère de l'Economie affirme que les bonus sont en baisse par rapport à 2009. Mais en réalité, la nouvelle directive européenne a été interprétée de façon différente par les banques. Ainsi, elle prévoit de verser un bonus aux traders « ayant un impact significatif sur le profil de risque de l'entreprise ». Tandis que certaines banques ont réduit le nombre de bénéficiaires, d'autres l'ont au contraire élargi à d'autres métiers que la banque d'investissement.

Il y a donc une divergence d'interprétation entre les eurodéputés qui estiment qu'il faut respecter l'équilibre entre le fixe et le variable (ne devrait bénéficier de ce bonus que les employés qui ont pris un véritable risque et non les autres) et les banques qui sont persuadées que cette façon d'attribuer les bonus « aurait eu des effets pervers, comme une explosion des salaires fixes. »

Quoi qu'il en soit, Les Echos font apparaître que le montant des bonus est toujours aussi élevé que l'année dernière comme l'avait déjà révélé un article du Monde du 12 mars 2010. C'était déjà deux milliards d'euros qui avaient été reversés aux traders français.


ASD



Sources
- Elsa Conesa, « Les banques françaises ont versé près de 2 milliards d'euros de bonus l'an dernier », Les Echos, 19 mai 2011.
- Claire Gatinois et Anne Michel« Près de 2 milliards d'euros de bonus pour les traders des banques françaises », Le Monde, 12 mars 2010.




>> Qu'est-ce qu'un trader ?

Trader



>> Qu'est-ce qu'un Front office, un middle office et un back office ?

Front office



>> Qu'est-ce qu'un marché à terme ?

Marché à terme



>> Que signifie "prendre des positions" et "se couvrir" ?

Risques pour un trader



>> Trader, marchés à terme, front office : le vocabulaire de l'élite, la peur de l'opinion

Bourse 2011

Commentaires