Jean-Marie Le Pen a aussi son microparti pour récolter des dons : plus de 600 000 euros depuis 2007

Brèves · 29 juil. 2010 à 22:26

Le Pen et Cotelec

Que pense Jean-Marie Le Pen des micropartis créés pour contourner la loi sur le financement des partis, qui restreint les dons à hauteur de 7500 euros par an et par personne ? "Ça me choque beaucoup" s'est-il indigné sur RTL le 19 juillet dernier. Sauf que Jean-Marie Le Pen a oublié de rappeler que lui aussi avait son propre microparti qui s'appelle Cotelec. Selon Libération, ce microparti est particulièrement efficace pour collecter des dons : "En 2007 - année de la présidentielle -, Cotelec a raflé 415 387 euros de dons de personnes physiques", "l'année suivante, en 2008, Cotelec a été le second microparti à avoir récolté le plus de dons, 235 481 euros, juste derrière Pour un Paris gagnant, de Françoise de Panafieu, candidate malheureuse aux municipales".

Interrogé sur ces sommes collectées, Le Pen a assuré que ce n'était pas des dons, mais des emprunts... ce qui est faux : "Vérification faite auprès de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP), il s'agit bien de dons «qui donnent droit à un reçu don et à un avoir fiscal»" indique Libération.


>> Lire l'article de Libération



>> En 2007, Le Canard enchaîné avait enquêté sur la fortune de Jean-Marie Le Pen et avait fait de curieuses découvertes...

Fortune de Le Pen

Commentaires