Qu'est-ce que le "Super Tuesday" ?

Présidentielle américaine · 5 fév. 2008 à 19:02

Super Tuesday

Mardi 5 février 2008 est une date décisive dans la course à la maison blanche. Depuis près d'un mois ont débuté les primaires républicaines et démocrates pour désigner leur candidat à la présidentielle américaine. Côté républicain, deux candidats sont encore en lice : Mitt Romney (60 ans) et John McCain (70 ans). Ce dernier part favori. Côté démocrate, Hillary Clinton et Barak Obama sont au coude à coude. Une bonne partie de ces primaires va donc se jouer aujourd'hui lors de ce qu'on appelle le "Super Tuesday". Pourquoi cette date est si importante ? Quelle est l'origine de ce terme ?

Présidentielle américaine : le principe des primaires

Aux Etats-Unis, deux grands partis politiques se partagent le pouvoir : les démocrates et les républicains. La désignation des deux principaux candidats à l'élection présidentielle se fait en deux temps.
Dans un premier temps, les électeurs doivent pré-sélectionner les candidats en désignant des délégués. Etat par état, parti par parti, des votes sont organisés, c'est ce qu'on appelle des "primaires" ou "caucus". Une fois ce travail de pré-sélection effectué de janvier à juin, les deux grands partis organisent de grandes conventions nationales où se retrouvent les délégués pour investir leur candidat officiel l'été précédent l'élection.
Les primaires constituent donc une pré-sélection des candidats à la présidentielle du mois de novembre. Les électeurs républicains et démocrates doivent donc choisir leur candidat. Dans cette course à l'investiture, le "Super Tuesday" est un moment décisif.

Super Tuesday : entre 15 et 20 primaires se déroulent le même jour

L'expression "Super Tuesday" date des primaires de 1988. Le mardi 8 mars de cette année-là, les Etats du Sud des Etats-Unis (Alabama, Floride, Géorgie, Kentucky, Louisiane, Mississippi, Oklahoma, Tennessee, Texas) ont décidé d'organiser leurs primaires le même jour pour donner plus de poids à leur choix et une plus grande cohérence au vote. En organisant un vote unique, ces Etats du Sud ont obligé les candidats à faire une campagne semi-nationale.
Depuis, la tradition du "Super Tuesday" s'est perpétrée et les républicains ont eux-aussi regroupé leurs primaires un mardi. Habituellement, le "Super Tuesday" est organisé début mars. Pour la première fois depuis 20 ans, il se tient début février pour l'élection 2008.
Le nombre d'Etats qui choisissent d'organiser leurs primaires ce mardi-là, varie à chaque élection. Habituellement, entre 15 et 20 primaires se déroulent ce jour-là.

L'enjeu capital du Super Tuesday

Les électeurs votent donc pour des délégués, qui ensuite désigneront le candidat du parti. Chaque délégué représente un candidat. Pour ce Super Tuesday du 5 février, la désignation de 2 075 délégués est en jeu côté démocrate, et 1 081 délégués doivent être désignés côté républicain. Dans la plupart des Etats, le nombre de délégués représentant un candidat est proportionnel aux résultats du vote (45% des voix signifie 45% des délégués). Mais dans d'autres Etats comme dans le New Jersey et l'Arizona, le vainqueur en nombre de voix obtient la totalité des délégués.
Le "Super Tuesday" ne marque pas la fin des primaires mais constitue une étape décisive. Le candidat qui remportera le "Super Tuesday" est quasiment assuré de devenir le candidat du parti car plus de la moitié des Etats-Unis d'Amérique vote ce jour-là.

Les Etats qui votent ce mardi 5 février 2008

Cette année, les électeurs de 21 Etats sont appelés à voter : l'Alabama, l'Alaska, l'Arizona, l'Arkansas, la Californie, le Colorado, le Connecticut, le Dakota du Nord, le Delaware, la Géorgie, l'Illinois, le Massachusetts, le Minnesota, le Missouri, le New Jersey, New York, l'Oklahoma, le Tennessee, l'Utah. A cela s'ajoutent pour les démocrates l'Idaho, le Kansas, le Nouveau-Mexique et pour les républicains, les Etats du Montana et de Virginie-Occidentale.
Côté républicain, l'avance de John McCane dans les sondages apparaît difficilement rattrapable pour Mitt Romney. Le suspense aura donc lieu côté démocrate où Barak Obama et Hillary Clinton sont au coude à coute, avec un léger avantage pour cette dernière.

Les résultats devraient être connus vers 2 heures du matin (heure de Paris) pour les Etats de la Côte est, et vers 5 heures du matin pour ceux de la Côte ouest.



Edit du 6 février 2008 : Comme prévu, John MacCane remporte le Super Tuesday. Il devrait être en toute logique le candidat républicain à l'élection présidentielle. En revanche, côté démocrate, Clinton et Obama sont toujours au coude à coude. Barak Obama a gagné dans davantage d'Etats que sa concurrente, mais c'est elle qui a le plus de délégués pour l'instant grâce à ses victoires dans les plus grands Etats, comme celui de Californie. Il y a donc de forte chance pour que le candidat démocrate ne soit connu que cet été.

*** Liens

- Présidentielle américaine : mode d'emploi des primaires et des caucus
- Qui sont les principaux candidats démocrates et républicains ?
- Novembre 2007 : Sarkozy à la conquête de l'Ouest

_____________________________________________________
Quiz : Pourquoi Bill Clinton était-il à Paris en octobre 2007 ?

Commentaires

Real Time Analytics