Revue de presse du 03 mai 2007 : Sarkozy/Royal, le choc du débat

Enquete · 3 mai 2007 à 07:54

Les Unes de la presse

Le face-à-face tendu a eu lieu entre Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal. La candidate socialiste s'est montrée particulièrement offensive, Nicolas Sarkozy s'est voulu précis sur chaque dossier. Y'a-t-il un gagnant ?

Les offensives successives de Ségolène Royal

Dès le début, Ségolène Royal a coupé son adversaire, notamment sur la délinquance et le bilan du gouvernement. Pendant 2h40, elle ne lâche rien. Libération titre "Ségolène Royal en croisée cathodique".

Le choc du débat

C'est "le choc du débat" résumé Le Figaro. Le journal revient minute par minute sur le face-à-face : leur vision de la présidence, l'insécurité, les 35 heures, la dette, le pouvoir d'achat, le nucléaire, l'éducation, la passe d'arme sur le handicap, l'Europe, la rénovation des institutions.

Le clash sur le handicap

Le temps fort du débat intervient au moment du problème du handicap. Nicolas Sarkozy promet que tous les enfants handicapés puissent être scolarisés. Ségolène Royal s'énerve, elle accuse la droite d'avoir supprimé des postes d'aides éducateurs. A 23h, elle déclare : "Je pense qu'on atteint-là le summum de l'immoralité politique, je suis scandalisée de ce que je viens d'entendre". Et Sarkozy de répondre : "Calmez-vous. Madame Royal a perdu ses nerfs".

Au final, les deux candidats ont rempli leur contrat : Ségolène Royal a voulu montrer qu'elle pouvait être pugnace, Nicolas Sarkozy voulait montrer qu'il était serein et qu'il maîtrisait ses dossiers. Ce débat ne changera donc pas la donne.

*** Liens

- Les débats présidentiels depuis 1974
- Débat Royal/Sarkozy : comment se sont-ils préparés ?

Commentaires