Les parachutes dorés de la banque de France : un haut cadre devrait toucher 700 000 euros après son départ en retraite

Enquete · 6 fév. 2018 à 15:27 · Commentaires 0

Banque de France

Sympa la retraite des cadres de la Banque de France. Selon Mediapart, un haut cadre partant en retraite peut bénéficier du maintien de l'intégralité de son salaire pendant trois ans.

Cette disposition figure dans l'article L142-8 du code monétaire et financier, lequel précise que "le gouverneur et les sous-gouverneurs qui cessent leurs fonctions pour un motif autre que la révocation pour faute grave continuent à recevoir leur traitement d'activité pendant trois ans. Au cours de cette période, ils ne peuvent, sauf accord du conseil général, exercer d'activités professionnelles, à l'exception de fonctions publiques électives ou de fonctions de membre du gouvernement". Un haut cadre devrait bénéficier de ce dispositif prochainement.

Contacté par Mediapart, ni la banque, ni le cadre concerné partant en retraite n'ont accepté de confirmer que ce dispositif allait être enclenché. Mediapart a donc dû sortir sa calculette : "les sous-gouverneurs profitent d'une rémunération importante, puisqu'à une rémunération annuelle de 223 255 euros viennent s'ajouter 67 716 euros sur l'ensemble de l'année au titre d'indemnité de logement, ce qui porte le total à 290 971 euros sur l'année, soit 24 247 euros par mois". Largement plus que le président de la République.

De tous ces chiffres, c'est la rémunération annuelle (223 255 euros) qui peut être versée pendant 3 ans après le départ en retraite du cadre. Soit un parachute doré d'au moins 669 765 euros. Quand on sait que le gouverneur de la banque de France s'est battu pour que le taux de rémunération du livret A reste bas, il y a de quoi s'étrangler face à un tel privilège.


*** Source
- Laurent Mauduit, "Les parachutes en or de la Banque de France", Mediapart, 25.01.2018

Parachutes en or




_____________________________________________________

600 000 euros de parachute doré

>> Comment obtenir 600 000 euros de parachute doré en étant simple directeur de société d'économie mixte ?

Commentaires