Argent public : les nouveaux logos de France Télévisions ont coûté 640 000 euros

Brèves · 2 fév. 2018 à 17:41 · Commentaires 0

Un point de couleur, et 640 000 euros de facture. Depuis cette semaine, les chaînes de France Télévisions affichent un point de couleur devant leur numéro : rouge pour France 2, bleu pour France 3, violet pour France 4 et ainsi de suite. Un point, un numéro de chaîne, un point, un numéro de chaîne :

Logos de France Télévisions


Difficile de faire plus simple. Et pourtant, ces logos minimalistes ont coûté un prix maximum. Selon Le Canard enchaîné, le coût de ce nouvel habillage des antennes publiques a été minimisé par les dirigeants du groupe. Officiellement, les deux agences de com' à l'origine de cette trouvaille ont facturé 90 000 euros pour "la conception et la création", et 50 000 euros pour les "droits d'utilisation". Mais dans sa communication, France Télés a oublié de citer un appel d'offre qui date d'avril 2017 : le coût du "déploiement" de ce point de couleur sur les antennes et les sites web a été évalué à 500 000 euros ! Soit une facture totale de 640 000 euros. Minimum. Car Le Canard précise que ce montant ne comprend pas les travaux de peinture des camions ou des façades et le renouvellement de tous les gadgets sur lesquels figurent les vieux logos. D'ailleurs, le groupe a reconnu que "le coût total du rafraîchissement de la marque ne pourra être évalué qu'a posteriori". On en est déjà à 640 000 euros. Qui dit mieux ?


*** Source
- J.C., "Des points et des zéros en plus", Le Canard enchaîné n°5075, 31.01.2018

Canard enchaîné - France télévisions




_____________________________________________________

France télévisions Logo

>> Le regroupement des chaînes de France Télévisions a coûté 101,2 millions d'euros à l'Etat

Logo Ile-de-France

>> En 2013, le nouveau logo du Conseil régional d'Ile-de-France a coûté 400 000 euros

logo-500000.jpg

>> En 2009, le logo de Pôle emploi a coûté 500 000 euros

Logo de la BPI

>> Et la Banque publique d'investissement a aussi dépensé 300 000 euros pour son logo

Commentaires