La campagne présidentielle a rapporté 900 000 euros au micro-parti de François Fillon

Brèves · 17 août 2017 à 14:58 · Commentaires 0

Force républicaine

Tout n'est pas perdu. François Fillon, éliminé dès le premier tour de l'élection présidentielle en raison des affaires, a au moins réalisé une belle opération financière. Pendant toute la campagne, l'équipe Fillon a lancé des appels aux dons, non pas au profit du parti Les Républicains, mais pour le compte du micro-parti de leur candidat, Force républicaine.


Ainsi, quand un internaute surfait sur le site du candidat, les dons n'étaient pas encaissés par LR mais par le micro-parti de Fillon. Bilan des opérations : 1,9 million d'euros. Une somme que les Républicains ont ensuite essayé de réclamer, ne serait-ce que pour combler une petite partie des dettes de LR qui s'élèvent à 55 millions d'euros. L'équipe Fillon a d'abord refusé de reverser les dons. Mais après plusieurs mois de protestations de la part du trésorier de LR, Bruno Retailleau, qui a repris le flambeau du micro-parti de Fillon, a finalement accepté de rendre 1 million d'euros à LR.

Conclusion : la campagne présidentielle a rapporté 900 000 euros au micro-parti de François Fillon. Après une campagne aussi désastreuse, chapeau !


*** Source
- "La campagne présidentielle a rapporté 900 000 euros à Fillon", Le Canard enchaîné n°5050, 09.08.2017

Fillon, présidentielle, Canard enchaîné




_____________________________________________________

Penelope Fillon - Affaire Canard enchaîné

>> François Fillon et ses attachés parlementaires : 830 000 euros pour sa femme, 87 000 euros pour ses enfants

Château de François Fillon

>> François Fillon vit dans un château qui comprend 14 chambres, au milieu d'un parc de 6 hectares

Week-ends de Fillon

>> Quand François Fillon était premier ministre, l'Etat lui payait ses week-ends dans la Sarthe pour un montant de 1,3 million d'euros par an

Penelope Fillon et François Fillon

>> En 2007, l'attachée parlementaire Penelope Fillon gagnait 10 167 euros par mois... c'est-à-dire plus que le salaire d'un député

Commentaires