Marine Le Pen a plagié mot pour mot un discours de François Fillon

Brèves · 2 mai 2017 à 11:16 · Commentaires 0

Plagiat Le Pen

Les mêmes mots, les mêmes phrases, le même ton. Dans son discours à Villepinte, lundi 1er mai, Marine Le Pen a plagié mot pour mot un discours de François Fillon prononcé au Puy-en-Velay le 15 avril. Repéré par le compte Twitter pro-Fillon Ridicule TV, ce plagiat porte sur la culture française et la géographie :




Exemple de plagiat sur les frontières :

Marine Le Pen, le 1er mai 2017 : "Avec ses trois façades maritimes, la Manche et la mer du Nord qui nous relient au monde anglo-saxon, et l'immensité septentrionale. La façade atlantique, qui nous projette vers le grand large, et nous parle d'aventure. La façade méditerranéenne, foyer des civilisations humaines parmi les plus vieilles et les plus riches de l'histoire. Mais aussi ses trois frontières terrestres. Les Pyrénées d'abord, qui engagent la France vers cet immense ensemble qu'est le monde hispanique et latin. Nos Alpes, qui nous ouvrent vers l'Italie, notre sœur. Et au-delà l'Europe centrale, balkanique et orientale. Et puis, il y a la frontière du Rhin, la plus ouverte, le plus prometteuse aussi. Ce monde germanique avec lequel nous avons à construire tant de coopérations, pour peu que nous retrouvions le statut d'allié, et non d'inféodé, d'asservi ou de soumis."

François Fillon, le 15 avril 2017 : "Trois façades maritimes : la Manche et la mer du Nord ouvertes sur le monde anglo-saxon et l'immensité septentrionale ; la façade atlantique, qui nous ouvre depuis des siècles le grand large et nous livre ses aventures ; la façade méditerranéenne, foyer de civilisations parmi les plus vieilles et les plus riches de l'Histoire. C'est déjà beaucoup, c'est déjà exceptionnel ! Mais c'est aussi trois frontières terrestres : les Pyrénées d'abord, qui engagent la France dans cet immense ensemble qu'est le monde hispanique et latin. Il y a la frontière des Alpes, vers l'Italie notre sœur, et au-delà l'Europe centrale, balkanique et orientale. Et puis il y a la frontière du Rhin, la plus ouverte, la plus dangereuse, la plus prometteuse aussi — ce monde germanique avec lequel nous eûmes tant de conflits et avec lequel nous avons encore à construire tant de coopérations."


Contacté par Le Monde, le directeur de campagne de Marine Le Pen, David Rachline, a d'abord botté en touche en assurant qu'il n'était pas au courant. Puis, après s'être renseigné, il a affirmé que c'était un "clin d'oeil". En réalité, d'après RTL, le plagiait serait lié au fait que Marine Le Pen a utilisé les notes de Paul-Marie Coûteaux, qui aurait écrit une partie du discours de François Fillon au Puy-en-Velay.

*** Sources
- Compte Twitter @RidiculeTV
- Olivier Faye, "Marine Le Pen reprend des pans entiers d'un discours de François Fillon", LeMonde.fr, 01.05.2017

Commentaires