Déclaration d'intérêt des parlementaires : Balkany a oublié qu'il avait une femme

Enquete · 7 août 2014 à 10:21 · Commentaires 0

Couple Balkany

Parmi les pépites relevées par la presse dans les déclarations d'intérêts des parlementaires publiées en juillet dernier, il y a celle de Patrick Balkany. "Dans la case "identification du conjoint, Balkany a indiqué... néant, relève Le Nouvel Obs. A la trappe, sa femme Isabelle, pourtant omniprésente dans l'action du couple le plus sulfureux des Hauts-de-Seine !"

Comment expliquer un tel oubli ? C'est bien simple : "Le député-maire UMP de Levallois a vendu la mèche au cours d'une audition devant la police judiciaire, le 14 mars 2000 : il est "séparé depuis 1996" de sa première adjointe d'épouse. Séparé de biens, pour être précis. A cette époque, le couple battait de l'aile, et il avait préféré cette solution à celle du divorce. Réconciliés un an plus tard, les Balkany n'ont toutefois rien changé à leur situation juridique", précise l'hebdomadaire.


Et pourquoi sont-ils toujours officiellement séparés ? Sans doute parce que cela leur permet de faire deux déclarations fiscales distinctes et donc, d'échapper à l'ISF bien qu'ils possèdent une propriété de 4 hectares à Giverny. En outre, la justice a ouvert une enquête préliminaire pour "blanchiment de fraude fiscale" visant le patrimoine du couple. Car ces derniers posséderaient également une villa à Marrakech et une autre aux Antilles, via des montages financiers opaques. En attendant d'y voir plus clair, Balkany n'a donc officiellement pas de femme.


*** Source
- Julien Martin, "Pourquoi Balkany a oublié sa femme", Nouvel Obs, 30.07.2014



_____________________________________________________

Balkany et sa résidence à Saint-Martin

>> Selon Le Canard enchaîné, Patrick Balkany ne paie pas l'ISF tout en vivant régulièrement dans des propriétés à Marrakech, aux Antilles et à Giverny

Villa Balkany Marrakech

>> La villa Balkany à Marrakech a coûté 2,75 millions d'euros

Commentaires