On se suicide aussi au ministère de l'écologie, mais l'information passe à la trappe

Brèves · 6 oct. 2009 à 19:42

Suicide au ministère de l'écologie

Alors que tous les projecteurs sont braqués sur France Télécom après une série de suicides au sein de l'entreprise, une autre information est en train de faire le tour de la presse et des sites web. Enfin, faire le tour, c'est vite dit. Publiée à la Une de l'humanité le 21 septembre dernier, l'information met du temps à sortir. Les radios l'ont évoqué dans leurs revues de presse, des sites comme arrêt sur images ont repéré l'information mais celle-ci n'est pas sortie dans les grands médias. Sur son blog, un journaliste du quotidien Le Monde s'étonne de ce black out :

"Dix jours sans reprises, sans réactions, sans commentaires officiels. En pages 2 et 3, l'article d'Olivier Mayer met en avant un rapport intitulé « Éléments de connaissance et d'approfondissement pour la prévention des crises suicidaires » qui a été adopté à l'unanimité le 1er octobre 2008 par le Comité central d'hygiène et sécurité du ministère. Mais depuis un an, ce rapport est retenu au secrétariat général du ministère.

Olivier Mayer cite des chiffres « effarants ». Chez les agents de l'équipement et de l'environnement, « le nombre de tentatives de suicide par an serait de 150 à 250 et le nombre de décès par suicide serait de 15 à 25 ! » On se relit la phrase tranquillement et, effectivement, on est effaré.

Et Olivier Mayer poursuit : « Ces chiffres sont hélas corroborés par des enquêtes récentes. En 2006, 18 décès par suicide d'agents du ministère sont recensés. La CGT fait état de 67 décès par suicide depuis 2004, dont 26 en 2008 et 11 depuis le 1er janvier 2009. »

Mais le plus effarant, n'est-ce pas ce silence qui entoure cet article ?"


> Lire l'enquête de l'Humanité



>> En octobre 2008, on lançait notre Baromètre des Dépêches Politiques Ignorées

Dépêches Politiques Ignorées

Commentaires