Jospin 1997 et le bug démocratique de 2002

Brèves · 19 fév. 2007 à 10:41

Jospin en 1997

L'expresso, c'est l'actualité politique sur un ton un peu décalé, les chiffres de la campagne, les petites phrases, les anecdotes, les brèves du monde politique et l'agenda médiatique...

Chiffre du jour : 32 milliards

Chiffre du jour

Ce week-end, le journal Le Monde annonçait qu'une cellule de l'UMP dirigée par François Fillon était en train de revoir à la baisse les promesses du candidat de l'UMP pour éviter un coût trop élevé. En réalité, selon François Fillon, le coût du programme a été réévalue à 32 milliards d'euros au lieu de 30 milliards. Alors que ce type de chiffrage est très aléatoire et peut varier du simple au double selon les experts, Philippe Douste-Blazy ose affirmer que le coût du programme "au centime d'euros près ne changera pas".

Petites phrases : Jospin 97 et le bug démocratique de 2002

Petites phrases

"Elle n'a pas réussi à rassembler la gauche, et ce qu'elle propose, c'est du Jospin 97, sauf qu'entre temps, Lionel Jospin a été battu".
(Rachida Dati, porte parole du candidat de l'UMP, à propos de Ségolène Royal, Canal +, 18.02.2007)

"Quand vous êtes né exclusivement par l'image, vous ne pouvez gagner ou mourir que grâce ou à cause de votre image"
(Bernard Tapie, à propos de Ségolène Royal, Le Parisien, 18.02.2007)

"Le succès de la gauche implique une dynamique encore plus large, comme rempart au bug démocratique que nous avons connu en 2002"
(Bertrand Delanoë, PS, Le Parisien, 18.02.2007)

Le Monde politique... édition du 19 février

Express

- Aujourd'hui, le congrès est réuni pour modifier la constitution sur la question du statut pénal du chef de l'Etat et sur la peine de mort. En 12 ans, Jacques Chirac aura procédé à 14 modifications constitutionnelles.
- Jean-Louis Debré, à l'issu de la réunion du congrès, devrait être désigné président du Conseil constitutionnel. Plusieurs personnalités sont sur les rangs pour prendre son poste de président de l'Assemblée Nationale. On avance notamment le nom de Patrick Ollier, compagnon dans la vie de Michèle Alliot-Marie.
- Nicolas Sarkozy croit de plus en plus à sa victoire mais ne veut pas que ça se sache.
- Ségolène Royal a annoncé qu'elle était contre la construction d'un deuxième porte-avions. L'économie ainsi réalisée serait consacrée à l'éducation.
- André Santini (UDF) devrait être suspendu par son parti pour son soutien à Nicolas Sarkozy.
Source : Le Monde

L'agenda médiatique des politiques (cette semaine)

Agenda

LUNDI 19 FEVRIER
- Ségolène Royal (PS) est l'invitée de l'émission "J'ai une question à vous poser" sur TF1 à 20h50.

JEUDI 22 FEVRIER
- Valérie Pécresse (UMP) est l'invitée de France Culture à 19h30.

SAMEDI 24 FEVRIER
- Philippe de Villiers (MPF) est l'invité de l'émission "La voix est libre" sur France 3 Ile de France à 12h.

DIMANCHE 25 FEVRIER
- Nicolas Sarkozy (UMP) est l'invité de l'émission "5 ans avec" sur M6 à 17h40.

Commentaires