Nicolas Sarkozy à Supélec

Brèves · 18 jan. 2007 à 23:14

Sarkozy à Supélec

Nicolas Sarkozy était aujourd'hui à Supélec, École Supérieure d'Électricité, pour faire des propositions sur la Recherche. Il a promis d'en faire la première priorité budgétaire.

Le discours à Supélec

Quand Nicolas Sarkozy se déplace, il ne vient pas seul : maîtres chiens, policiers postés dans les couloirs, l'école située à Gif-sur-Yvette était en état de siège.
Dans son discours, Nicolas Sarkozy a fait la promesse d'augmenter de 4 milliards d'euros le budget de la recherche. "C'est une nécessité" a-t-il déclaré dans le grand amphithéâtre Janet de Supélec, car "Si on ne met pas cet argent, on perdra la bataille de l'intelligence". Selon lui, il ne faut plus financer les institutions mais des projets. Il veut financer moins de projets mais mieux, et sur la durée. Et quand un étudiant lui fait remarquer que le ministre actuel de la recherche n'a pas tenu sa promesse de revaloriser l'allocation de jeune chercheur à 1,5 fois le SMIC, Nicolas Sarkozy ironise aussitôt : "Je comprends pourquoi il n'est pas venu avec moi. Je l'avais invité." Petite pique à l'égard d'un des derniers ministres chiraquiens, François Goulard.


La réponse de Ségolène Royal

Quand Sarkozy parle de recherche, Royal le talonne. Dans une tribune publiée dans le prochain numéro du magazine La recherche, rendue public aujourd'hui, elle promet "d'augmenter de 10% par an la dépense publique consacrée à cette priorité stratégique qu'est la recherche". A la différence de Nicolas Sarkozy qui veut trouver un équilibre entre la recherche publique et la recherche privée, Ségolène Royal souhaite plutôt mettre l'accent sur la recherche publique et notamment en renforçant la puissance des universités.

Commentaires